Les techniques de greffe de cornée

La cornée : définition

La cornée est située à l’avant de l’œil. Si l’on compare un œil à une montre, alors la cornée correspond au cadran en verre. Ainsi la cornée est parfaitement transparente afin de pouvoir laisser passer la lumière à l’intérieur de l’œil.

La greffe de cornée

Il existe plusieurs pathologies de la cornée la rendant au fil du temps :

  • soit de moins en moins transparente (par exemple : la Cornea Guttata)
  • soit déformée (par exemple le Kératocône)

Il faut comprendre que la cornée est comme un « mille-feuille » qui comporte plusieurs couches bien distinctes. Chaque couche a un rôle précis et peut être atteinte de manière isolée selon la maladie présente.

Le but des traitements va donc être de restaurer une transparence ainsi qu’une forme régulière à la cornée afin de rétablir une bonne vision.

Selon la pathologie et la couche à traiter différentes approches peuvent être envisagées.
Pour traiter la cornée nous disposons de plusieurs techniques qui ont connues ces dernières années des progrès considérables.

Jusqu’à récemment pour traiter la cornée nous ne disposions que d’une seule technique : la greffe TOTALE de cornée (appelée « transfixiante »), qui consiste à remplacer la cornée malade par une cornée saine (= don d’organe). Actuellement les techniques ont fortement progressé et nous remplaçons, quand cela est possible, uniquement la couche malade ; ainsi nous réalisons une greffe PARTIELLE (appelée greffe « lamellaire »). La greffe PARTIELLE présente des avantages comparée à la greffe TOTALE : les couches non malades de la cornée sont conservées, la récupération visuelle est beaucoup plus rapide, l’intervention plus légère et le risque de rejet plus faible.

Nous réalisons toutes les techniques innovantes de greffe de cornée depuis plusieurs années (DSAEK, DMEK,  DALK).

Certaines maladies de la cornée peuvent être traitées autrement que par une greffe, en réalisant un « polissage » au LASER Excimer (=photokératectomie thérapeutique). Ainsi il est possible de retirer spécifiquement la couche malade de la cornée grâce à un traitement ultra précis au laser. Ce traitement est indiqué quand uniquement la couche la plus superficielle de la cornée est atteinte.

Image Pentacam d'une greffe lamellaire postérieure DSAEK (Dr Jean-Marc GUENOUN)

Image Pentacam d’une greffe lamellaire postérieure DSAEK (Dr Jean-Marc GUENOUN)

En résumé :

La cornée comporte plusieurs couches différentes

Seule la couche atteinte est remplacée par la greffe.

La pathologie déforme et/ou opacifie la cornée